Une Daturobe à San Francisco

Chaque année, le site communautaire Thread & Needles organise un concours à l’automne. L’année dernière, j’avais trouvé le thème génialissime (clic ici) mais je n’avais pas trouvé le temps d’y participer. Alors cette année, pas moyen de faire sans moi !! J’adore l’idée d’avoir toutes le même thème imposé, de devoir rendre une copie, et regarder celles des autres…  Cette année, le concours a lieu sur le thème du voyage : Au fil des Voyages

J’ai d’abord eu l’idée et l’envie de revivre le week-end que nous avions passé à Dublin en juin. J’imaginais du vert, de la nature, de l’art celte. J’étais très attirée par l’univers de Brandon et le secret de Kells. Si vous ne connaissez pas, je ne peux que vous le conseiller, une pure beauté graphique (tout comme son petit frère Le Chant de la Mer, encore plus beau…). Mais je ne m’en sortais pas, j’ai très vite commencé à tourner en rond comme un triskel…

Alors changement de cap, en route vers un voyage que je rêve de faire, et non plus que j’ai déjà fait… San Francisco… Je ne suis pas une pro-Etats-Unis, loin de là même, c’est pas franchement un univers qui me fait rêver… Mais l’ambiance de la ville de San Francisco, son architecture et son histoire musicale m’attirent beaucoup.  Je m’imagine me perdre dans ses rues, avec mon cher et tendre, à la recherche du lieu mentionné dans une anecdote de l’histoire du rock psyché…

SanFrancisco8

Donc me voilà partie à San Francisco pour le concours. En tout cas virtuellement. J’ai passé pas mal de temps sur G**gle images. C’est à peu près à ce moment là qu’est paru sur T&N un article au sujet des inspirations possibles pour le concours. L’idée était de partir d’une photo et d’en dégager une palette de couleurs. Ok bouuumm ! Je tombe sur cette photo, pas très originale certes. Tout me plait, les lignes, les couleurs, les idées fusent…

InspiSF

SF4    The Golden Gate Bridge seen from the Presidio, near the Battery East Trail, in San Francisco, California     SF2

InspiSF3     InspiSF2

La blouse Datura s’est rapidement imposée comme base. Mais comme pour mon Opatura, j’ai modifié l’encolure pour créer une encolure bateau. Une toile m’a permis de me rendre compte qu’il fallait encore réduire d’une taille. Rallongée en robe, la taille de trop donnait un trèèèèèès léger effet sac à patates…

Je voulais appliquer une longue bande rouge centrale pour rappeler le pont du Golden Gate. Je voulais également appliquer des maisons rouges et turquoises, un peu comme des écailles, le long de la bande rouge, en partant de l’encolure. L’idée des maisons m’emballait plus qu’un peu, j’étais à fond. J’en voulais une, et une seule bleue turquoise, pour le clin d’œil à Maxime Le Forestier. Les écailles rappelaient aussi les uniformes sur la pochette de Sergent Pepper avec leurs brandebourgs, la couleur flashouille en moins. Je me voyais habitée par le Génie de la couture. Sergent Pepper, c’est l’album des Beatles qui rompait avec ce qu’ils avaient l’habitude de faire avant (Obladi oblada style) pour ouvrir la voie au Rock Psychédélique, Woodstock et Summer of Love. Tout se recoupait, le génie je vous dis…

Et puis j’ai fait des tests.

J’ai très vite vu que ça n’allait pas le faire, tout ça (la bande centrale, les écailles-maisons, du passepoil rouge le long de l’empiècement haut de la Datura…) ça faisait peut-être un peu beaucoup… La bande rouge centrale (associée en plus au passepoil rouge le long de l’empiècement) donnait l’air à ma robe de sortir tout droit d’une Croisade… Mauvais choix numéro un. Les écailles-maisons chargeaient et surchargeaient le haut de la robe… Mauvais choix numéro deux.

C’est là que j’ai consulté mon comité artistique (ouais ok, mon mec, ma mère et ma sœur en gros hein…). Avec les idées des uns et les remarques des autres, j’ai fait quelques modifications à mon idée de départ. Et voici donc ma Robe made in San Francisco terminée.

SanFrancisco4

Robe Datura en taille 38,

Coton marron des Tissus Myrtille

Plumetis rouge provenant du Diffus’Laine de Saint Nazaire

Liberty Mark (le tout premier acheté Oo) Tissus Reine

Lot de boutons acheté en vide grenier

SanFrancisco11    SanFrancisco5

Un petit rappel des maisons sur le dos de la robe.

SanFrancisco12     SanFrancisco3

Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas sûre de garder les écailles-maisons sur le devant de la robe. Je crois que je vais tout bonnement les découdre, et ne garder que celle du dos (bleue en plus, et adossée à… euh… mon omoplate… \o/). Less is more comme dirait l’autre. J’ai peur que finalement elles soient de trop et que la robe s’en sortirait plus élégante sans elles… J’ai peut-être voulu trop illustrer les choses (San Francisco – Alignement des maisons victoriennes – John Paul Ringo et George – Rock psyché – San Francisco…) et c’est le manque de subtilité dans le rendu final qui me gêne… Des idées ? Des avis sur la question ?

SanFrancisco10

SanFrancisco6     SanFrancisco2

SanFrancisco9

Pour le côté technique des choses, j’ai rallongé le bas de la blouse pour en faire une robe (environ 40cm je crois). J’ai modifié l’encolure de la Datura pour en faire une encolure bateau (selon le tuto d’Ivanne S., comme je l’avais fait pour mon mix Opale / Datura). J’ai fait des lignes de couture rouges sur les empiècements hauts dos et devant. Attention d’ailleurs si le cœur vous en dit, il vaut mieux ne pas faire comme moi et faire les lignes avant de découper la pièce car les lignes déforment un peu la toile. J’ai dû rectifier mes pièces avant de les coudre. La bande rouge en plumetis a été thermocollée. Les petites maisons sont juste des pliages superposés (même pas thermocollés, il y avait déjà assez d’épaisseurs… ^^’). Je n’ai pas fait de boutonnières, j’ai juste cousu les boutons à travers les deux pattes de boutonnage… Ben oui quoi, je ne compte pas trop déboutonner l’arrière de ma robe hein… 😉 Coutures anglaises et biais rapportés pour les emmanchures, encolures et ourlet du bas, ça va de soi !

SanFrancisco

Publicités

Un Plaid Pixel

Le plaid pixel, ou mon projet boulet durant des mois et des mois…

PlaidPixel3

Au départ, j’étais tombée sur le blog de Bab la Bricoleuse et en particulier sur ce plaid (son blog est désormais HS, d’où le lien Pinterest). Elle racontait dans son article comment elle avait cousu son plaid, assistée par ordinateur. C’est-à-dire qu’elle avait découpé tous ses carrés et que pour la « mise en page », elle avait fait ça par ordinateur, pour s’éviter d’avoir à manipuler des dizaines de carrés de tissu.

Le rendu et le processus, tout me plaisait !

Je voulais des carrés rouges, noirs, blancs et gris pour aller avec notre nouveau canap’. Je voulais une bordure rouge. Je voulais surtout un plaid énorme ! Mais vraiment énorme, pas le plaid où t’as soit les pieds, soit le haut du corps recouverts, tu tires d’un côté, tu retires de l’autre, t’es jamais au chaud…

Me voilà donc partie. D’abord avec mes crayons et mon bloc note. J’ai tenté des motifs. J’avais envie de faire plaisir à mon Chéri Geek et fan de Rock (mais rock avant 1970, après c’est déjà trop récent…) pour qui je ne couds pas assez souvent.

PlaidPixel11     PlaidPixel10

Tentative de logo de Woodstock… Bof. Tentative avec les cœurs des vies de Zelda… Bof encore !

Alors j’ai repensé à Bab et à sa couture assistée par ordinateur. Chéri Geek et fan de Rock m’a bidouillé un truc sur Excel pour que je puisse disposer comme je voulais tous les carrés que j’avais découpés. Il fallait mettre tous les carrés découpés dans chaque tissu, qu’aucun carré d’une couleur ne touche un autre carré de la même couleur, et que ça rende bien ! Ça a donné ça :

PlaidPixel

Chaque carré mesure 10,75cm de côté (10*10 plus les marges de couture en fait !)

PlaidPixel9Plaid Pixel 200*150cm

Tissus en coton et en lin d’origines diverses et variées

Biais La Droguerie

Une fois tous les carrés découpés et la disposition décidée, je les ai répartis en petits paquets par ordre d’apparition sur la colonne. Grand moment de solitude à la dernière colonne quand je me suis rendue compte qu’il me manquait des carrés dans une couleur si je suivais mon « plan de montage Excel ». J’m’a trompée quoi, bah j’a recommencé ! Psychorigide vous pensez ? Juste têtue ?

Une fois tous mes petits tas en ordre, j’ai commencé à coudre mes carrés ensemble. Une fois toutes les colonnes cousues, j’ai fait une pause de quelques semaines ! Je me suis appliquée pour une fois à bien ouvrir toutes mes coutures au fer à repasser, puis j’ai fait une pause de quelques semaines ! J’ai cousues ensemble les colonnes, et j’ai fait une pause de quelques semaines ! J’ai une nouvelle fois repassé toutes mes coutures bien ouvertes, et j’ai également fait une pause de quelques semaines…

PlaidPixel1

J’ai cousu mes carrés assemblés à une couette (from Ikea, beaucoup moins chère que du molleton étant donnée la superficie et telllllllllllement moelleux !) et à mon dessous de plaid en coton uni avec une couture tout le long des côtés pour bien tenir mes 3 épaisseurs ensemble.

PlaidPixel7     PlaidPixel8

J’ai abandonné l’idée de la bordure rouge, après tant de pauses et tant de semaines, il était temps d’en finir ! J’ai bordé le plaid d’un biais à motifs gris et noirs, cousu avec les 3 épaisseurs d’un côté, et cousu à la main au point invisible de l’autre. Bizarrement, le point à la main a été fait beaucoup plus rapidement que mes colonnes de carrés… Faut dire que j’étais bien sur mon canapé, au chaud devant une série !

PlaidPixel6

 Et voilà, je suis enfin venue à bout de mon projet boulet ! Et depuis, je ne me lasse pas de m’emmitoufler dedans, allongée dans notre canap’. Il ne reste plus qu’à faire des housses de coussins assorties, et ce sera parfait ! Combien de mois avant que ce soit réalisé ?

PlaidPixel5

Une Datura #2

Une valeur sûre d’après moi cette Datura ! Simple et en même temps classe…

Datura#

Cousue pour l’anniversaire d’une amie, je crois qu’elle lui a plu ! Moi j’adore les lignes de ce patron, les explications limpides du livret et les déclinaisons possibles du modèle. Ce coup ci, pas de col claudine. Il faut l’assumer le col claudine je trouve, et j’étais pas sûre de mon coup…

Datura#2

Datura de Deer & Doe

Coton à motifs rouges et boutons Tissus Myrtille

Coton noir Diffus’Laine

Biais blanc du stock

Datura#5      Datura#4

Datura#7

La parementure, le biais rapporté et surtout les coutures anglaises permettent des finitions au top. Franchement, ce modèle permet d’être offert à une amie sans avoir honte des petits détails, tout est nickel ! Et puis il est super agréable à coudre.

Datura#6

Datura#3

Le seul hic dans mon affaire, c’est la taille… Je crois que j’ai visé un peu large avec le 40… Tu confirmes Véro ? Je te couds la même en 38 voire 36, non ?

Et sinon, quelques nouvelles du manteau mi saison de Zoé qui attend toujours d’être photographié m’ont été demandées… Je tiens à rassurer tout le monde, il se porte bien ! Mais la miss refuse toujours catégoriquement de le mettre pour une séance photo. Enfin non, elle refuse toujours de le mettre tout court. Vues les températures actuelles, je ne m’acharne pas, ça viendra quand ça viendra 😉

Une jupe plissée pour une petite fille presque sage

JupePaon9

Une jupe cousue il y a déjà quelques semaines pour Zoé. Mais il a fallu que cette dernière soit disposée à la mettre et poser devant l’objectif, ce qui n’est pas toujours chose facile. D’ailleurs, j’ai aussi cousu un manteau de mi saison pour elle, mais elle refuse obstinément de l’essayer. Je crois que je vais arrêter de coudre pour elle pour un petit moment, ingrate qu’elle est !

Cette fois, c’est la cueillette de pissenlits qui l’a convaincue…

JupePaon6

Jupe Paon de La Maison Victor N°1

Mélange de coton et élasthanne des Sacrés Coupons

Liberty Capel rouge de chez Shaukat

Passepoil bleu de Mondial Tissu

Biais La Droguerie

Pression Kam

JupePaon5      JupePaon2

JupePaon7      JupePaon8

JupePaon1

Pour les détails, j’ai fait ma première ceinture ajustable avec un élastique à boutonner, comme dans les vêtements du commerce, héhé ! J’ai aussi posé ma première pince kam (super cadeau d’anniversaire, encore merci aux intéressés 😉 ) première d’une longue série je pense, c’est le top les pressions kam !

JupePaon3

JuePaon4

J’aime beaucoup le rendu, surtout avec les plis asymétriques devant, mais il faut l’avouer, c’est une vraie plaie à repasser… et élasthanne dans le tissu n’aide vraiment pas…

Allez, j’essaye de motiver Zoé pour une séance photo avec le petit manteau demain !

Et sinon, pour ceux qui se posaient la question, oui, j’ai passé la tondeuse depuis, promis…