Une Mini habillée de Perle et de Marthe

 

MiniPerle4

 

Aujourd’hui, il s’agit d’une tenue cousue pour la Titounette avec les incontournables du moment (Bêêêêêê !). La Mini Marthe et la Mini Perle ont été patronnées par deux créatrices différentes, mais je trouve qu’elles se marient très bien (Marthe et Perle, pas Géraldine et Ivanne… Même si elles font bien ce qu’elles veulent après tout…).

MiniMarthe2

 

*

*

J’ai commencé par coudre la Mini Perle d’Ivanne S. Le patron est en .pdf, il faut donc imprimer, couper, scotcher. Mais déjà sur ces étapes-là, Ivanne nous accompagne pour éviter qu’on soit perdu(e)s. Ivanne accompagne tout au long de la réalisation en fait. Les explications qu’elle fournie sont trop hyper détaillées. A tel point que je pense qu’une parfaite débutante pourrait très bien s’en sortir tellement elle serait guidée et aiguillée (Sans mauvais jeu de mots… Mouahahahah !) par toutes ces explications. Tout ça pour dire que pour notre plus grand plaisir, Ivanne est une sacrée perfectionniste. Le produit est au top, quelle professionnelle !

MiniPerle

Jupe Mini Perle d’Ivanne S. en 4 ans (longueur 6 ans)

Velours milleraies bleu et passepoil écru des Tissus Myrtille

Biais et coton imprimé La Droguerie

Elle est encore un peu grande pour ma puce de 3 ans et demi mais du coup elle sera à nouveau portée cet automne, et ça c’est parfait !

MiniPerle1     MiniPerle2

J’ai choisi la version avec plis et poches, celle qui me fait de l’œil sur tant de blogs depuis quelques temps déjà ! J’avoue être moins fan de la version à volant… J’ai pris un tissu contrasté pour faire les fonds de poche et la ceinture intérieure.

MiniPerle5

La partie intérieure de la ceinture est cousue à la main, les poches et l’ourlet du bas sont finis avec du biais assorti. Pour la finition des coutures latérales, je n’avais plus assez de ce même biais, j’ai donc improvisé avec un biais retrouvé au fond de la boîte à couture de ma grand mère. Finalement, j’aime assez l’effet !

 MiniPerle6     MiniPerle7

Cousette fingers in the nose, à refaire !

MiniPerle3

*

*

Ensuite, je me suis attaquée à la Mini Marthe !

MiniMarthe4

Blouse Mini Marthe de République du Chiffon en 4 ans

Coton imprimé et biais  assorti La Droguerie

Biais bleu Toto Soldes

Bouton blanc du stock de Nane

Bon, après les explications d’Ivanne, toute explication passe pour être euh… incomplète ! J’avoue que le livret succinct de la Mini Marthe a souffert de la comparaison. Il y a 2 pages de trop à ne pas imprimer dans la planche du patron, et le livret des explications est très concis. Mais c’est suffisant, ça fait le job ! Et puis si vous avez besoin d’une aide supplémentaire, il y a un tuto disponible sur le site de République du Chiffon pour poser la bande de propreté (oui, j’ai appris ce nom ici même, héhé j’me la pète avec les termes techniques !) à l’encolure.

MiniMarthe10

Par contre, il a fallu que je rallonge la fente à l’arrière après essayage. Ma Titounette y passait à peine sa grosse tête héritée de son père jolie tête blonde et j’ai eu peur qu’après quelques temps, le tout ne se déchire ! Le découd-vite a œuvré, ni vue ni connue j’t’embrouille, l’ouverture est plus grande de quelques centimètres…

MiniMarthe8     MiniMarthe11

MiniMarthe7     MiniMarthe9

J’ai opté pour des manches courtes, pour qu’elle soit portée sous un gilet à la mi saison. La taille est au top ! Honnêtement, j’adore le tombé sur un jean. Cette Mini Marthe est juste parfaite ! Du coup, j’hésite sur une grande Marthe pour moi même si l’effet montgolfière des fronces me fait un peu peur…

MiniMarthe6

Cette blouse est super facile à vivre, Zoé est très à l’aise dedans… Que demander de plus ?

Et pour finir, une nouvelle preuve scientifique du fait que les chats ne peuvent pas s’empêcher de venir poser leur derrière sur LE bout de tissu posé par terre, même en pleine séance photo… Merci Kawa !

Kawa

Quiiiii ? Moi ? Bah quoi ?

Publicités

Une Opatura

Me revoilà après une longue absence bloguesque mais pourtant pas couturesque ! J’ai pas mal cousu ces derniers mois, j’aurais pourtant pas mal de choses à montrer par ici. Mais il faut avouer que ce sont les photos qui ont manqué. Avoir un photographe disponible sous le coude, du temps devant soi, une luminosité suffisante… Pas simple de réunir tous ces critères. Pour le photographe, j’ai dernièrement résolu ce problème par l’acquisition d’un pied et d’une télécommande. Ça me permet d’être totalement autonome même si je ne maitrise pas encore complétement tout l’attirail (appareil photo inclus, les cours de photos de mon père devront donc être approfondis… Papa si tu m’lis 😉 ) Et puis j’avoue que l’hiver, aller me cailler dehors le temps de faire les photos d’un débardeur fraîchement (c’est le terme) cousu bah euh, bizarrement, la motivation n’est pas débordante !

Mais me revoilà !

OpaturaMinaLae7

C’est avec une cousette assez particulière que je reviens aujourd’hui puisqu’il s’agit d’un « pattern hacking » ou la fusion entre deux patrons différents. Mais Sandra en parle mieux que moi pour les curieux. Ici, il s’agit de la blouse Datura de Deer & Doe et de la robe Opale de Grains de Couture.

 OpaturaMinaLae1

Opatura d’après la blouse Datura de Deer & Doe et la robe Opale d’Ivanne S.

Liberty Tatum de chez Shaukat, coton gris de Mondial Tissu.

Biais et passepoil de la Droguerie.

Sur son site, Ivanne S. propose un tuto pour transformer l’encolure de sa robe Opale en une encolure bateau. Et j’adooooooore les encolures bateau ! Coup de grâce lorsqu’à Noël elle publie un article avec une nouvelle Opale modifiée. Je veux je veux je veux je veux !

OpaturaMinaLae4     OpaturaMinaLae6

On les voit bien les marques pas lavées du stylo effaçable à l’eau ?

OpaturaMinaLae5

OpaturaMinaLae3

Mais l’Opale est cintrée, marquée à la taille et surtout, c’est une robe ! Alors j’ai repris mon best seller de patron, le patron qui va à tout le monde, et qui est un pur chef d’œuvre ! Je parle bien sûr de la Datura. Ce que j’aime le plus dans ce patron c’est la manière dont il tombe dans le dos. Poitrine et dos ajustés qui cintrent le haut du tronc, puis bas de la blouse évasé pour le plus grand confort de tous. Difficile de décrire cette petite courbe qui me plait tant, cette cambrure discrète et féminine mise en beauté par le patron d’Éléonore. Une petite photo serait plus simple ?

OpaturaMinaLae2

Là ! Je parle de la partie juste sous la goutte découpée ? Vous voyez ?

Pour mixer ces deux patrons, il m’a fallu faire pas mal de modifications préalables !

– retirer les 1.5cm de marges de couture à la Datura (ou bien les rajouter à l’Opale, histoire d’avoir une même base)

– modifier l’encolure de l’Opale selon le tuto d’Ivanne

– fusionner le devant haut et le devant bas de la Datura pour ne plus avoir l’empiècement

– faire des calculs savants pour retirer la patte de boutonnage du dos de la Datura et ne créer qu’une seule pièce.

OpaturaMinaLae11

Après ça, il a fallu jouer du scotch et du feutre… Pour les patrons, j’utilise en général une simple nappe en papier. Plus elle est bon marché mieux c’est, car ça garantit une transparence suffisante pour décalquer. J’ai fait 2 toiles avant de couper dans mon coupon de Liberty afin de m’assurer que la taille était bonne et que la blouse tombait bien comme je l’imaginais. Bonne idée car ça m’a permis de constater que je me voyais plus pulpeuse que je ne le suis, et de descendre de 2cm les pinces poitrine. J’ai gardé l’empiècement du dos de la Datura car les deux pièces (haut et bas) ne se juxtaposent pas à plat et je soupçonne que ça soit la raison de cette fameuse cambrure du dos…

OpaturaMinaLae9     OpaturaMinaLae8

La blouse est entièrement doublée d’une cotonnade grise à l’ourlet en biais rapporté, un mini ourlet vient finir la blouse en Liberty (selon le tuto d’Éléonore herself ) et toutes les coutures sont des coutures anglaises, on ne se refait pas !

OpaturaMinaLae10

Une blouse Venue qui revient de loin…

BlouseVenue

Contrairement à l’impression que donne mon blog, j’ai beaucoup cousu dernièrement (enfin proportionnellement au temps libre qu’il me reste avec la reprise du boulot…). Mais je suis allée de déboires en grossières erreurs, de coupe pas adaptée en blocage technique… Bref, sur tous les projets commencés dernièrement, peu ont fini par voir le jour ! Et nombreux sont ceux qui attendent dans un coin que j’ai le courage de me repencher sur leurs cas…

 

La blouse Venue est une rescapée !

BlouseVenue2

Blouse Venue du magazine La Maison Victor n°1

Chambray bleu des Tissus Myrtille

Boutons bleus Mondial Tissu

J’ai choisi ma taille avec précaution (un 42 si mes souvenirs sont bons), j’ai étudié les explications avec minutie, bref, je me suis appliquée ! Et puis, au moment de regarder si les marges de couture sont incluses ou non, un petit moment d’inattention, et paf… grossière erreur ! C’est une fois le tissu coupé que j’ai compris que les marges indiquées l’étaient à titre de conseil, mais qu’elles n’étaient pas proprement incluses… Gloups ! Adieu les coutures anglaises que je m’étais imaginées.

 

BlouseVenue4      BlouseVenue5

BlouseVenue3

Au départ, j’avais rallongé le devant et le dos de quelques centimètres pour pouvoir rentrer la blouse dans le pantalon avec mon mètre 75. Et puis une fois les pièces coupées, j’ai découvert un trou dans celle du dos. Horreur, j’ai dû re-décaller le tout vers le bas, et oublier quelques centimètres de la rallonge !

 

BlouseVenue1      BlouseVenue7

Ensuite, j’ai monté mes manches à l’envers. Bien sûr, j’ai essayé la blouse après avoir surjeté les surplus… Re grossière erreur ! Obligée de tout découdre, de couper au ras des surjets, et d’entamer encore un peu plus les pièces. Bah oui hein, tant qu’à faire, j’étais déjà bien en mode économie, on fait des finitions étroites étroites étroites…

Mais je me suis entêtée ! J’ai lu et re-lu certaines explications obscures de La Maison Victor (parce qu’il n’y a pas à dire, c’est parfois loin d’être limpide… un lien de parenté avec Burda ?). Et puis j’ai beaucoup croisé les doigts… Ca va passer, ça va passer, ça va passer !

Et c’est passé !

Ouf !

BlouseVenue9     BlouseVenue8

BlouseVenue13

Biais rapporté of course (et puis en plus d’être classe, c’est moins gourmand en centimètres qu’un ourlet !), bas en forme liquette…

Elle est très agréable à porter, je ne regrette pas de m’être entêtée ! Le tissu est léger et douuuuuuuuux ! Seul bémol, la « froissabilité » et comme le fer à repasser et moi on est souvent fâchés…Mis à part ça, c’est une blouse nickel chrome pour le printemps !

BlouseVenue10     BlouseVenue11

Petite séance photo à La Turballe, par une belle journée ensoleillée… Grand Luxe !

BlouseVenue6