Une Robe Flamboyante

Pour l’occasion d’une fête de famille prévue en août, je voulais coudre à Zoé une robe qui tourne et tout et tout. Pour ça, j’avais repéré la robe Flamboyante de chez Her Little World. Une robe longue, un jupon au bon potentiel de jupe qui tourne, et un empiècement dos si joli et original… Parfaite pour les aspirations princessesques de ma fille…

Je la voyais en bleu canard ou en aubergine avec les empiècements et le jupon dans un joli imprimé. Mais voilà, Zoé a bientôt 4 ans (dans quelques jours pour être exacte…) !

Et à 4 ans, elle est à fond dans le clivage : rose pour les filles et bleu ou vert pour les garçons, et puis c’est comme ça un point c’est tout. Elle ne veut mettre que des robes et sans veste ou pull parce que « une robe avec une veste c’est pas beau ! ». Si on l’avait écoutée, elle aurait même mis des robes avec collants en plein mois d’août parce qu’elle trouve que les collants, c’est le top de la féminité… Imaginez mon désarrois quand je lui ai acheté une trop trop belle robe bleue (que si elle avait existé à ma taille… bref !) et qu’elle n’a même pas voulu en entendre parler parce que bleue quoi, et bleu, c’est pour les garçons… Grmmmmph !

Pour Zoé, il fallait du rose ! Elle avait flashé depuis un moment sur un tissu de mon stock, une baptiste France Duval rose fuchsia à étoiles argentées offerte par mes beaux parents (encore merci d’ailleurs !) il y a quelques années. Prudente, j’ai rangé mes tissus bleus canard et aubergines. Je ne voulais pas être déçue par un éventuel refus pur et simple de la mistinguette, si butée sur son rose… J’ai donc associé le rose fuchsia à un tissu acheté au marché Saint Michel à Bordeaux pour une bouchée de pain. Banco, j’ai eu l’aval de Zoé \o/

FlamboyanteMinaLae6

Robe Flamboyante de Her Little World en 4 ans

Baptiste fuchsia à étoiles argentées France Duval

Imprimé à fleurs roses et bleues du marché Saint Michel

FlamboyanteMinaLae1     FlamboyanteMinaLae

FlamboyanteMinaLae4

Cet été, elle a aussi beaucoup porté le jupon seul comme sur la photo au-dessus, à la fête de son école. « Maman, je veux mettre la jupe rose, celle qui va jusqu’à la terre ».

Le jupon et la robe ont des coutures anglaises, comme d’hab’. Je crois que je ne sais plus faire autrement.

FlamboyanteMinaLae5     FlamboyanteMinaLae7

FlamboyanteMinaLae3     FlamboyanteMinaLae8

FlamboyanteMinaLae2

J’ai préféré faire des fronces à la place des petits plis religieuses prévus sous l’empiècement du devant, je trouvais que ça collait mieux avec le style de la robe et puis c’était plus simple à faire… Et je n’ai pas mis le ruban orné de perles non plus.

FlamboyanteMinaLae9

Elle est pas chou la bouille de la titounette qui se sent princesse dans sa robe ? Princesse Bobo avec son chapeau de paille.

Les photos ont été prises sur les quais de Bordeaux cet été, à l’occasion de l’arrivée de l’Hermione au Port de la Lune. Un vrai régal ces quais depuis les travaux. Et quelle joie pour moi de retrouver la ville où j’ai grandi…

FlamboyanteMinaLae10

Publicités

Une Washi Tunique

Cousue il y a presqu’un an maintenant, je blogue enfin cette tunique !

Washi8

C’est pas que je la boude, bien au contraire, elle a été très portée cet été, et aussi récemment, depuis que le beau temps est revenu. Cousue à partir du patron de Made by Rae la Washi Dress, j’ai opté pour la version tunique. En fait je porte assez peu de robes, j’aime beaucoup ça, je trouve ça très joli sur les autres, je trouve ça également très joli sur moi. Mais voilà, travaillant en crèche, il me faut un certain « confort » au quotidien. Et puis il faut le dire, je ne suis pas toujours très à l’aise en robes, je leur préfère le jean, les tongs et la tunique légère, qui sont bien plus mon style ! Aucune prise de risque avec la tunique donc ! Oui, je ne suis pas téméraire !Washi3

Ce qui m’a plu dans la Washi Dress, c’est la taille empire, la découpe du décolleté et les mancherons… Le patron est en anglais, mais peu importe, après la Simone je crains dégun comme on dit à Marseille ! Et puis google translate a suffi à venir à bout des rares zones d’ombre ! Franchement, le patron est très bien expliqué. Il comporte suffisamment de schémas et de photos pour être limpide, même pour une nulle en anglais comme moi… (oui à un moment donné, faut savoir l’admettre !) Il existe un Washi Expansion Pack avec une multitude de variations possibles en terme de manches et de cols. Mais bon, environ 13€ l’extension, faut être sûr de son coup ! Perso j’ai fait sans 😉

Washi1

Tunique Washi en taille L

Coton fleuri des Coupons de Saint Pierre

Coton fuchsia d’origine oubliée

Biais marron des Tissus Myrtille

Pour le dos, je n’ai pas voulu faire les smocks expliquées dans le patron. Je trouve que le souci des smocks est leur durée de vie. Au bout d’un moment, le fil élastique se sauve de la couture qui le maintient sur le côté, et là, adieu jolies smocks régulières. Je leur ai préféré un élastique plat glissé dans une coulisse posée sur l’envers.

Washi6     Washi2

Et pour le décolleté, j’ai opté pour la découpe en U avec une parementure « libre ». Elle est juste surpiquée le long de l’encolure. Penser à vérifier que la parementure est rentrée à l’intérieur (pour éviter l’effet collerette / fraise, so Renaissance !) est donc vital à chaque enfilage…

Washi5

La tunique est un peu « juste » au niveau de la poitrine, j’ai peut-être un peu trop tendu l’élastique au dos. Du coup, je suis obligée de légèrement me contorsionner pour l’enlever… Mais toujours avec élégance bien sûr !

Washi9     Washi10

Comme d’habitude, vous commencez à connaitre le refrain : coutures anglaises, biais rapporté et tutti quanti !

En tout cas, cette tunique portée et reportée correspond vraiment au style de ma garde robe garde tunique !

Washi7

Une Mini habillée de Perle et de Marthe

 

MiniPerle4

 

Aujourd’hui, il s’agit d’une tenue cousue pour la Titounette avec les incontournables du moment (Bêêêêêê !). La Mini Marthe et la Mini Perle ont été patronnées par deux créatrices différentes, mais je trouve qu’elles se marient très bien (Marthe et Perle, pas Géraldine et Ivanne… Même si elles font bien ce qu’elles veulent après tout…).

MiniMarthe2

 

*

*

J’ai commencé par coudre la Mini Perle d’Ivanne S. Le patron est en .pdf, il faut donc imprimer, couper, scotcher. Mais déjà sur ces étapes-là, Ivanne nous accompagne pour éviter qu’on soit perdu(e)s. Ivanne accompagne tout au long de la réalisation en fait. Les explications qu’elle fournie sont trop hyper détaillées. A tel point que je pense qu’une parfaite débutante pourrait très bien s’en sortir tellement elle serait guidée et aiguillée (Sans mauvais jeu de mots… Mouahahahah !) par toutes ces explications. Tout ça pour dire que pour notre plus grand plaisir, Ivanne est une sacrée perfectionniste. Le produit est au top, quelle professionnelle !

MiniPerle

Jupe Mini Perle d’Ivanne S. en 4 ans (longueur 6 ans)

Velours milleraies bleu et passepoil écru des Tissus Myrtille

Biais et coton imprimé La Droguerie

Elle est encore un peu grande pour ma puce de 3 ans et demi mais du coup elle sera à nouveau portée cet automne, et ça c’est parfait !

MiniPerle1     MiniPerle2

J’ai choisi la version avec plis et poches, celle qui me fait de l’œil sur tant de blogs depuis quelques temps déjà ! J’avoue être moins fan de la version à volant… J’ai pris un tissu contrasté pour faire les fonds de poche et la ceinture intérieure.

MiniPerle5

La partie intérieure de la ceinture est cousue à la main, les poches et l’ourlet du bas sont finis avec du biais assorti. Pour la finition des coutures latérales, je n’avais plus assez de ce même biais, j’ai donc improvisé avec un biais retrouvé au fond de la boîte à couture de ma grand mère. Finalement, j’aime assez l’effet !

 MiniPerle6     MiniPerle7

Cousette fingers in the nose, à refaire !

MiniPerle3

*

*

Ensuite, je me suis attaquée à la Mini Marthe !

MiniMarthe4

Blouse Mini Marthe de République du Chiffon en 4 ans

Coton imprimé et biais  assorti La Droguerie

Biais bleu Toto Soldes

Bouton blanc du stock de Nane

Bon, après les explications d’Ivanne, toute explication passe pour être euh… incomplète ! J’avoue que le livret succinct de la Mini Marthe a souffert de la comparaison. Il y a 2 pages de trop à ne pas imprimer dans la planche du patron, et le livret des explications est très concis. Mais c’est suffisant, ça fait le job ! Et puis si vous avez besoin d’une aide supplémentaire, il y a un tuto disponible sur le site de République du Chiffon pour poser la bande de propreté (oui, j’ai appris ce nom ici même, héhé j’me la pète avec les termes techniques !) à l’encolure.

MiniMarthe10

Par contre, il a fallu que je rallonge la fente à l’arrière après essayage. Ma Titounette y passait à peine sa grosse tête héritée de son père jolie tête blonde et j’ai eu peur qu’après quelques temps, le tout ne se déchire ! Le découd-vite a œuvré, ni vue ni connue j’t’embrouille, l’ouverture est plus grande de quelques centimètres…

MiniMarthe8     MiniMarthe11

MiniMarthe7     MiniMarthe9

J’ai opté pour des manches courtes, pour qu’elle soit portée sous un gilet à la mi saison. La taille est au top ! Honnêtement, j’adore le tombé sur un jean. Cette Mini Marthe est juste parfaite ! Du coup, j’hésite sur une grande Marthe pour moi même si l’effet montgolfière des fronces me fait un peu peur…

MiniMarthe6

Cette blouse est super facile à vivre, Zoé est très à l’aise dedans… Que demander de plus ?

Et pour finir, une nouvelle preuve scientifique du fait que les chats ne peuvent pas s’empêcher de venir poser leur derrière sur LE bout de tissu posé par terre, même en pleine séance photo… Merci Kawa !

Kawa

Quiiiii ? Moi ? Bah quoi ?

Une couture entre sœurs

Une envie exprimée, un « chiche » lancé, quelques jours ensemble programmés… et hop, c’était parti pour le premier cours de couture de ma grande sœur !

Elle avait jeté son dévolu sur un débardeur Milk Shake de Aime comme Marie. On a fait les boutiques de tissus des environs, choix de la taille, lavage scrupuleux des tissus avant découpe, recopiage du patron… Bref, je lui ai tout expliqué !

MilkShakeA1     MilkShakeA

Ma sœur est une élève studieuse, douée et appliquée, elle a d’ailleurs eu les félicitations du jury ! 😉 Je savais que nous avions le perfectionnisme comme gêne commun, je lui ai donc très vite légué mon leitmotiv « le mieux est l’ennemi du bien ! ». Oui oui le petit coup de ciseau de trop qu’on a absolument voulu donner le long du zig zag pour que ce soit nickel chrome et qui ruine inéluctablement le truc en cours… Oui oui celui là même… Les séances couture ont donc été ponctuées de « mieux ennemi du bien… tout ça tout ça… oui mais là quand même ! » Pouf, découd-vite…

MilkShakeA3     MilkShakeA5

MilkShakeA6     MilkShakeA2

Un p’tit coup de main pour la pose du passepoil, mais elle s’est débrouillée comme un chef ! Voici le résultat…

MilkShakeA8Milk Shake de Aime comme Marie

Tissu à motifs, passepoil et biais la Droguerie

Coton taupe les Tissus Myrtille

MilkShakeA7

MilkShakeA10      MilkShakeA9

Biais rapporté et coutures anglaises, parce que quand on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. Et puis bon, autant commencer tout de suite par de bonnes habitudes 😉

Elle est repartie toute contente dans sa voiture vers Paris avec le débardeur sur elle… Et une fois rentrée, le drame est arrivé ! Une séance de ménage frénétique a eu raison du débardeur le jour même, achevé par une goutte de javel malheureuse. Elle était dégoutée (ma sœur, pas la goutte de javel !), et comme je l’ai comprise !!

Depuis, elle s’est remise de sa mésaventure, elle envisage d’autres coutures, et a même acheté du tissu… Allez hop, une future addict de plus !

Et pour la route, une photo d’elle au moment de la découpe des pièces. On la sent bien dubitative sur le coup, un genre de « bon bon bon, je comprends pas trop ce que je fais, et j’espère bien que ça va donner quelque chose… »

MilkShakeA4

EDIT DU 25/03/2015

Je retire aujourd’hui de ce blog tout lien dirigeant vers le blog ou la boutique d’Aime comme Marie. Je refuse de promouvoir cette marque suite au débat provoqué par une suspicion de plagiat concernant 2 patrons commercialisés par elle. Par la suite, différents patrons ont été incriminés, des motifs de tissus également.
Je refuse de promouvoir cette marque surtout face à sa stratégie de communication que je qualifierais de humm… totalitariste, nauséabonde, au mieux méprisante ?
Voici des liens vers les articles du site de Biquette, articles qui ont lancé le débat et bien secoué le petit monde gentillet de la blogo couture :
http://essais_erreurs.eklablog.com/this-is-not-a-love-song-1-3-les-mysteres-de-marie-a113976820
http://essais_erreurs.eklablog.com/this-is-not-a-love-song-2-3-une-affaire-mythique-a114033200
http://essais_erreurs.eklablog.com/this-is-not-a-love-song-3-3-la-copie-l-inspiration-le-travail-le-credi-a114033206
Avec un contre-exemple : http://essais_erreurs.eklablog.com/affaire-aime-comme-marie-les-temoins-sont-appeles-a-la-barre-a114377936
Voici la réponse tardive de la marque en question : http://www.aimecommemarie.com/2015/01/les-coulisses-daime-comme-marie.html
Voici des liens vers d’autres blogs s’étant positionnés sur le sujet :
http://www.tasticottine.fr/Blog/le-probleme-avec-le-silence-de-marie/
http://sakikojones.fr/blog/12076-causons-un-peu
http://ateliermariepoisson.blogspot.fr/2015/02/m-comme-menteuse.html

A savoir que certains de ces derniers blogs ont été mis en demeure de retirer des phrases diffamatoires (selon Aime comme Marie et son avocat) de leurs articles ou des commentaires (faits par d’autres).
Libre à chacun de se faire son opinion, la mienne est faite et je n’achèterai plus de patron ni de tissu (pour les tissus, je ne l’ai jamais fait, il suffira donc de ne pas commencer) à cette enseigne.

Une jupe plissée pour une petite fille presque sage

JupePaon9

Une jupe cousue il y a déjà quelques semaines pour Zoé. Mais il a fallu que cette dernière soit disposée à la mettre et poser devant l’objectif, ce qui n’est pas toujours chose facile. D’ailleurs, j’ai aussi cousu un manteau de mi saison pour elle, mais elle refuse obstinément de l’essayer. Je crois que je vais arrêter de coudre pour elle pour un petit moment, ingrate qu’elle est !

Cette fois, c’est la cueillette de pissenlits qui l’a convaincue…

JupePaon6

Jupe Paon de La Maison Victor N°1

Mélange de coton et élasthanne des Sacrés Coupons

Liberty Capel rouge de chez Shaukat

Passepoil bleu de Mondial Tissu

Biais La Droguerie

Pression Kam

JupePaon5      JupePaon2

JupePaon7      JupePaon8

JupePaon1

Pour les détails, j’ai fait ma première ceinture ajustable avec un élastique à boutonner, comme dans les vêtements du commerce, héhé ! J’ai aussi posé ma première pince kam (super cadeau d’anniversaire, encore merci aux intéressés 😉 ) première d’une longue série je pense, c’est le top les pressions kam !

JupePaon3

JuePaon4

J’aime beaucoup le rendu, surtout avec les plis asymétriques devant, mais il faut l’avouer, c’est une vraie plaie à repasser… et élasthanne dans le tissu n’aide vraiment pas…

Allez, j’essaye de motiver Zoé pour une séance photo avec le petit manteau demain !

Et sinon, pour ceux qui se posaient la question, oui, j’ai passé la tondeuse depuis, promis…

Une blouse Venue qui revient de loin…

BlouseVenue

Contrairement à l’impression que donne mon blog, j’ai beaucoup cousu dernièrement (enfin proportionnellement au temps libre qu’il me reste avec la reprise du boulot…). Mais je suis allée de déboires en grossières erreurs, de coupe pas adaptée en blocage technique… Bref, sur tous les projets commencés dernièrement, peu ont fini par voir le jour ! Et nombreux sont ceux qui attendent dans un coin que j’ai le courage de me repencher sur leurs cas…

 

La blouse Venue est une rescapée !

BlouseVenue2

Blouse Venue du magazine La Maison Victor n°1

Chambray bleu des Tissus Myrtille

Boutons bleus Mondial Tissu

J’ai choisi ma taille avec précaution (un 42 si mes souvenirs sont bons), j’ai étudié les explications avec minutie, bref, je me suis appliquée ! Et puis, au moment de regarder si les marges de couture sont incluses ou non, un petit moment d’inattention, et paf… grossière erreur ! C’est une fois le tissu coupé que j’ai compris que les marges indiquées l’étaient à titre de conseil, mais qu’elles n’étaient pas proprement incluses… Gloups ! Adieu les coutures anglaises que je m’étais imaginées.

 

BlouseVenue4      BlouseVenue5

BlouseVenue3

Au départ, j’avais rallongé le devant et le dos de quelques centimètres pour pouvoir rentrer la blouse dans le pantalon avec mon mètre 75. Et puis une fois les pièces coupées, j’ai découvert un trou dans celle du dos. Horreur, j’ai dû re-décaller le tout vers le bas, et oublier quelques centimètres de la rallonge !

 

BlouseVenue1      BlouseVenue7

Ensuite, j’ai monté mes manches à l’envers. Bien sûr, j’ai essayé la blouse après avoir surjeté les surplus… Re grossière erreur ! Obligée de tout découdre, de couper au ras des surjets, et d’entamer encore un peu plus les pièces. Bah oui hein, tant qu’à faire, j’étais déjà bien en mode économie, on fait des finitions étroites étroites étroites…

Mais je me suis entêtée ! J’ai lu et re-lu certaines explications obscures de La Maison Victor (parce qu’il n’y a pas à dire, c’est parfois loin d’être limpide… un lien de parenté avec Burda ?). Et puis j’ai beaucoup croisé les doigts… Ca va passer, ça va passer, ça va passer !

Et c’est passé !

Ouf !

BlouseVenue9     BlouseVenue8

BlouseVenue13

Biais rapporté of course (et puis en plus d’être classe, c’est moins gourmand en centimètres qu’un ourlet !), bas en forme liquette…

Elle est très agréable à porter, je ne regrette pas de m’être entêtée ! Le tissu est léger et douuuuuuuuux ! Seul bémol, la « froissabilité » et comme le fer à repasser et moi on est souvent fâchés…Mis à part ça, c’est une blouse nickel chrome pour le printemps !

BlouseVenue10     BlouseVenue11

Petite séance photo à La Turballe, par une belle journée ensoleillée… Grand Luxe !

BlouseVenue6

Un costume de paon

Carnaval tu peux arriver, nous, on est (presque) prêtes !

CostumePaon12

L’année dernière, j’avais fait un costume de léopard pour le carnaval de Zoé à la crèche.

Epic fail…

Tout le monde la prenait pour une vache, ou au mieux, un chat. Je vous laisse juger :

Donc cette année, je ne voulais pas me louper ! Je cherchais un costume qui ait trop la classe. Ma flemmingite me disait « vas-y, fais lui un chapeau rouge et une cape rouge et hop, c’est parti pour le costume des enfants des trois brigands » (clic clic pour les non initiés…). Elle regardait beaucoup le film à ce moment là.

Et puis je suis tombée là-dessus au hasard de Pinterest. Bim, coup de foudre ! Je montre une photo à Zoé – « T’as vu la jupe de paon ? Tu voudrais que je t’en fasse une comme ça pour toi ? » – Croisage de doigts intense – « Euuuuh, oui » – Yeeeeeeeeees !!

Donc go go go, je me déchaine, je profite d’un passage chez ma sœur à Paris pour acheter du tulle, et je m’y mets dans la foulée en ayant comme base ce tuto.

Désolée pour le sous pull rayé (et encore, vous ne voyez pas les bottes roses qu’elle a aux pieds…), j’ai pas encore trouvé le T-shirt bleu roi qui le fera bien. J’avais aussi dans l’idée de lui faire une petite couronne au crochet pour compléter la tenue, mais je n’ai pas encore trouvé de patron adapté. Si quelqu’un a une idée d’ailleurs, je prends !

Costume de paon selon ce tuto.

Tulle du Marché Saint Pierre et Stop tissu.

Feutrines La Droguerie, Marché Saint Pierre et ailleurs…

    

Je crois qu’elle a bien aimé faire sa star devant l’appareil photo… Elle commence même à poser avec un magnifique sourire bien crispé quand elle me voit pointer l’appareil… Rofl !

Je me suis éclatée à faire ce tutu, je n’ai pas lésiné sur le tulle, faudra peut-être que je le recoupe en longueur d’ailleurs, si je veux éviter que le tutu soit piétiné pendant le défilé du carnaval ce qui serait très énervant pour Zoé… Et la réaction de la miss quand elle l’a mis, un « Oh toutes les couleurs » plus qu’enthousiaste, m’a bien fait plaisir !

     

Je risque quand même un refus formel le jour du carnaval, elle en est tout à fait capable !

Si c’est le cas, même pas honte même pas peur, je crois que j’enfile mon plus beau legging, et j’incarne le paon le plus fier du monde, non mais !